Transition

Journée consacrée en partie à préparer les suivantes… Donc sur ce point je ne raconte rien !

Matinée studieuse et pluvieuse, difficile de rester concentrée quand des torrents coulaient dans les rues, tout le monde avait ses bottes, parapluie ouvert et poncho imperméable ! (Sauf nous bien sûr…) Lire la suite « Transition »

Publicités

Rien

Difficile de raconter le « rien » 🙂 Nous sommes arrivées il y a deux jours, et avons une activité proche de zéro ! Ah si, hier, nous avons profité du temps couvert pour marcher jusqu’au pueblito, sensé être charmant. Pour le trouver nous avons traversé l’île quasi dans toute sa longueur. Beaucoup de marécages (et de grosses araignées qui ont fait peur à Rose), et on se rend compte qu’entre deux hôtels et deux « éco-campings », l’île est sans aucun charme. Arrivées au village, un peu triste. Des maisons de bric et de broc, quelques restaurants peu appétissants, et deux magasins. Nous avons fait une provision d’eau et sommes reparties. Lire la suite « Rien »

Île du soleil perdu

Arrivées hier sur isla grande, dans l’archipel des islas de rosario, à une poignée de kilomètres de Cartagene. Pendant trois jours, ne rien faire, surtout ne rien faire, juste emmagasiner le soleil et la couleur de l’eau. Et lecture (ma pile de livres a servi presque entièrement !), et cartes bien sûr.

Image conforme aux promesses 😊

Nous sommes au bout sud de l’île, et quasi seuls dans cet hôtel (9 seulement à passer la nuit, laquelle d’entre nous a mentionné les dix petits nègres en entendant ça ? 😊), une impression de bout, de bout du monde. Toujours adoré les îles et ce sentiment d’isolement qu’elles procurent. Hier soir nous n’entendions que le bruit du vent, des oiseaux, et des vagues…

Ce matin changement d’ambiance, l’orage a grondé toute la nuit et il pleut. Le perroquet chatoyant s’est caché et la mer a pris une couleur triste et grise. Même les palmiers semblent moins verts.