Culture et sociologie

Le dimanche à Córdoba c’est comme les dimanches de mon enfance : rues désertes et magasins fermés. Alors pour s’occuper on a mangé. Et observé.

Un peu d’observation d’abord. C’est l’occasion de dire ici comment on se dit bonjour à Córdoba : une bise sur la joue droite, même quand on ne se connaît pas. Exemple : lorsque Rodrigo le futur coloc de Margaux nous a reçu pour nous vanter les mérites de son appartement (bien situé, bien placé, avec de la lumière et de l’air, des policiers partout vu qu’il y a plein de banques à côté, et même une 3e coloc médecin, pratique !) il nous a claqué sur la joue une seule et unique bise. Margaux passe encore, ils ont le même âge. Mais moi…. Un peu surprise à la fois par cette étrange familiarité et par cette unicité (au début j’ai hésité à tendre ma joue, mais après instinctivement j’en ai cherché une deuxième sur la gauche, sauf que non, ça ne se fait pas…), je l’ai été plus encore quand quelques heures plus tard, notre logeur Jose a fait de même. Jose qu’on verra sans doute deux fois en tout, bonjour le premier jour, au revoir et merci le dernier nous a sans hésitation claqué cette unique et amicale bise quand on l’a vu.

Conclusion : ce n’est pas une question d’âge mais ce sont les mœurs locales. Plutôt sympathiques… Et j’adore cette bise qui marche par « une », toute gentillette et affectueuse !

Autre coutume locale : le verre d’eau avec le café. À Paris il faut demander, et réclamer encore, le moindre petit verre, et parfois on nous le refuse carrément. Ici on ne demande rien et on a. Et ce n’est pas une banale eau plate qu’on nous apporte alors. Mais, ô luxe suprême, de l’eau pétillante ! Et si on recommande un deuxième café et que nos premiers verres sont toujours pleins (ni Margaux ni moi n’aimons l’eau pétillante…), pas grave, on se retrouve avec 4 verres remplis à ras bord qui encombrent la table.

Ajoutons à cela la dégustation fréquente d‘alfajores au dulce de leche et notre table ressemble souvent à ça :

ce qui fait beaucoup rire Margaux

Córdoba (l’Argentine ?) c’est aussi le pays du féminisme ! Après un « musée de la femme » (si si, à Paris on a le musée de l’Homme, à Córdoba il y a le musée de la femme..,) visité dès le premier jour, et qui m’a permis de découvrir une poétesse chilienne prix Nobel de littérature en 1944, Gabriela Mistral, aujourd’hui ce sont les grilles du musée des Beaux Arts que l’on a vu recouvertes de portraits de femmes argentines et remarquables (artistes, scientifiques, chefs d’entreprise, etc). Du bonheur que ce prosélytisme !

Cet après-midi pendant que Margaux travaillait et pour me mettre à l’abri de la pluie (et optimiser les ouvertures dominicales…) j’ai visité deux musées, dont un, le musée Caraffa consacré à des expos d’art contemporain, que j’ai adoré ! Environ sept artistes exposés, dont beaucoup d’œuvres qui tournaient autour du livre 😊. Une sur un célèbre imprimeur argentin, Lopez, et les graphistes qui y on travaillé. Beaucoup d’émotion devant la reproduction d’un ouvrage paru dans les années 40 qui rend hommage au livre comme objet (le travail qui est réalisé avec minutie sur le texte pour le sublimer, faire que le support colle le plus possible à l’intention de l’auteur). Une autre exposition m’a touchée, celle de Silvia Conte Mac Donell, artiste et avocate argentine qui se sert de livres qu’elle fabrique à partir de matériaux naturels pour en faire des œuvres d’art. Je suis totalement fan…. Je rêve de l’exposer dans ma librairie !

Réapparition de Margaux qui m’a accompagnée pour le 3e musée de la journée. LE musée paraît-il… Mais peut-être était-ce l’overdose ? Ou l’insensibilité à ce type d’œuvres ? On a moyennement aimé le condensé d’art argentin qui nous était proposé.

En tous cas on comprend mieux, quand on sait que nous sommes bien loin d’avoir éclusé tous les musées de la ville, le surnom de Córdoba « la docte » (même si c’est plutôt dû aux premières universités du pays qui furent construites ici !).

Un commentaire sur “Culture et sociologie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s