Les palmeras de cera de San Felix

De la route encore ! Mais cette fois, qui serpentait au milieu de vallons verdoyants. À bord d’une petite jeep rouge ouverte à tout vent qui nous a noirci de poussière, sur un chemin chaotique et bringuebalant. Encore 1000 mètres d’altitude supplémentaire (2900 à l’arrivée) et une bonne heure de trajet pour arriver à la forêt de palmiers de cire, arbre emblématique de la Colombie, à une dizaine de minutes de San Felix.

Là, nous attendait un couple de fermiers, lui nous a servi de guide pendant une heure, au milieu des palmiers. On sait tout de leur taille, des loros (perroquets) verts comme la nature environnante, des aigles royaux (ou quasi, macaras ?) que l’on a vu tourbillonner.

Notre guide nous a même fait traverser un espèce de pont suspendu à la Indiana Jones

qui heureusement était solide ! Aucune peur au final, bien qu’on nous ait raconté les pumas dévoreurs de brebis qui erraient la nuit…

Sur le chemin du retour, je ne sais pas comment Margaux, Lou et Rose ont pu lire. Mais elles l’ont fait !!!

Le soir, de nouveau petite ballade dans Salamina, avec son unique rue animée et ses maisons toujours aussi colorées. On a même croisé une partie de foot endiablée

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s